11 mai 2016 sortie pédestre de découverte du Bassin Minier

  • Par coders43
  • Le 23/05/2016
  • Commentaires (0)

Dscn1265 1

Ce 11 mai sortie pédestre de découverte du Bassin Minier organisée par Marie-Claire et Solange réunit les trois clubs du CODERS 43.

Le matin, les 16 participants, escortés de M. DOUSSIN historien passionné des mines et de M. BOUYGES Président de l'Association de sauvegarde des Chevalements, se retrouvent, pour déambuler à travers les rues de La Combelle, jalonnées de vestiges de l'époque des exploitations minières nées au 19è siècle. Ainsi, ils découvrent : le château d'eau, la sirène, le puits de la verrerie, le carreau des Graves, la chapelle, la cantine, la chambre chaude, la salle des pendus, le transformateur ..

Cette visite est renseignée par les commentaires et anecdotes de nos guides érudits.

En 1978, fermeture définitive du dernier puits situé à Bayard.

La détermination d'un groupe d'anciens mineurs, regroupés en association, permet de sauver une partie du patrimoine minier des mains des destructeurs auxquels il fut voué. Leur combat va durer 20 ans...

Équipés de parapluies, nous n'aurons à les ouvrir qu'à la toute fin de notre parcours.

La mairie de Brassac les Mines nous a généreusement prêté une salle de la Maison des Associations de Bayard pour prendre notre pique nique gastronomique et convivial, avant de rejoindre le Musée de la Mine de BAYARD.

Sylvie Cartier (Animatrice du Musée) et Michel Marion (ancien Mineur, aujourd'hui Conférencier) nous ont alors accompagnés et expliqués, avec passion, la vie des mineurs.

D'abord, le chevalement métallique de 30 mètres de haut qui, en 1946, avait remplacé les précédents en bois, a été conservé. Repeint en rouge, c'est aujourd'hui l'étendard du Musée de la Mine qui a ouvert, en 1990, dans l'ancienne machinerie. Là, sont exposés des travaux de passementerie, occupation des femmes de mineurs, comme une présence douce dans ce milieu masculin et viril. Des outils, lourds et peu maniables, qui servent à l'extraction, la présentation de l'exploitation d'un gisement de charbon... Puis un véritable labyrinthe de galeries présente les différentes méthodes de soutènement (métallique, bois). D'autres scènes montrent les mineurs au travail dans les galeries ou, malheureusement, en difficulté dans des éboulements. La visite c'est aussi l'écurie du cheval, avec les bruits très particuliers qui accentuent encore le réalisme de cet ensemble.

Et comme l'écrit Michel Marion, dans le livre qu'il vient de publier avec Laurent Doussin,

« C'est avec un pincement au cœur que je pense (nous avons pensé) à tous ces hommes hors du commun qui descendaient chaque jour dans les ténèbres, sans être sûrs de revoir la lumière du jour .

Merci à tous, participants et "Eclaireurs", pour cette journée réussie.

Pour aller plus loin :

Laurent Doussin : La mine et ceux qui en vivent en Auvergne des origines à 1939 T.1

Laurent Doussin et Michel Marion : La mine et ceux qui en vivent de 1939 à 1978 T.2

Lien vers album photos :11 mai 2016 sortie inter clubs découverte du bassin minier

Dscn4578

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.